fbpx
Rencontre avec Massiré Tounkara, l’illustrateur de l’histoire « Les héros de Bandiagara »
27/10/2023
REDACTEUR.RICE STAGIAIRE
08/11/2023

Mon enfant veut de l’argent de poche. Dois-je accepter ?

Vous souhaitez donner de l’argent à votre enfant, mais vous vous questionnez sur la façon dont l’aider à gérer cet argent. Avec l’expertise du Dr. Ranie-Didice Bah-Koné, économiste, nous vous proposons trois conseils pour balayer vos inquiétudes.

 

1- Enseigner l’importance de l’argent de poche

 

Avant de commencer à donner de l’argent de poche à votre enfant, expliquez-lui que c’est la preuve que vous le considérez assez responsable pour gérer certaines de ses dépenses tout seul. En effet, en lui donnant de l’argent, vous initiez votre enfant à l’éducation financière en lui inculquant les notions d’autonomie, de responsabilité et de prise de conscience. Mettez également en place les règles, par exemple qu’une fois qu’il recevra son argent de poche, il n’aura pas le droit d’en réclamer à nouveau, tant que la date de la prochaine paie ne sera pas arrivée.

 

2- Accompagner l’enfant dans sa gestion financière

 

Prenez le temps d’échanger avec votre enfant sur ce qu’il souhaite faire de son argent de poche à chaque nouvelle paie. Vous pouvez établir ensemble une liste de ce qu’il peut faire avec son argent, comme par exemple s’acheter des friandises. Ensuite, commencez avec de petites sommes à partir de 6 ou 7 ans, lorsqu’il sait bien compter. Définissez un montant qu’il recevra chaque semaine ou chaque mois, et augmentez celui-ci au fil des années, en fonction de ses besoins. Vous pouvez lui proposer de tenir régulièrement ses comptes par écrit dans un cahier spécialement dédié, organisé par dates, dépenses, et restes. Pour un bon apprentissage, laissez votre enfant utiliser son argent comme il l’entend, tout en gardant un œil sur la nature de ses achats et la fréquence de ses dépenses. Cela vous permettra de faire des ajustements si nécessaire.

 

3- Prévenir la dépendance vis-à-vis de l’argent

 

Veillez à ce que les tâches ménagères, comme le fait d’aider à mettre le couvert ou de ranger sa chambre, ne se monnaient pas. Ce sont des contributions normales à la vie familiale. De même, évitez que l’argent ne soit un moyen pour obtenir de bons résultats scolaires, car il est préférable de lui apprendre à travailler pour lui et non pour de l’argent.